Sols

Un sol mal isolé représente 20% des déperditions, l’isolation en mousse permet de créer une rupture thermique maitrisée. Une fois projeté, l’isolant est poncé pour pouvoir recevoir un chauffage par le sol (électrique ou hydraulique) ou simplement une chape sans plancher.

Cette technique permet d’éliminer la chape de ravoirage qui sert à noyer les gaines techniques (électricités, plomberie, gaz…) et ainsi valoriser cette épaisseur en isolation.

La projection permet aussi de redresser les dalles ou plancher bois sans apporter une charge trop importante (seulement 40kg/m3), idéal pour la rénovation.

La maîtrise des épaisseurs d’isolants projetés sur site et un gros avantage pour gérer la hauteur de chape et donc optimiser les performances d’un plancher chauffant.

Avant travaux

Sols avant travaux - Isologik - isolation en Normandie

Après travaux

Sols après travaux - Isologik - isolation en Normandie

Caractéristiques techniques

Pour l’isolation et l’étanchéité à l’air des sols d’une construction neuve ou ancienne, que le support soit en béton, en bois ou en terre battue, nous proposons une mousse appelée de l’ISOCHAPE.

 

Selon les caractéristiques thermiques et les exigences de construction (à la demande du maitre d’ouvrage), nous proposons l’ISOCHAPE qui est une mousse à cellules fermées sous avis technique (40Kg/m3).

 

 L’isolation par projection du sol se passe en trois grandes étapes, la préparation, la projection et la finition.

 

Dans un premier temps nous contrôlons que la réservation disponible nous permet d’être conforme au devis (épaisseurs de l’isolant donc résistance thermique), dans le cas contraire nous vous contactons pour trouver la meilleure solution pour optimiser l’isolation.

 

Sols - Isologik - Isolation à Caen

 

Pose de mousse 

 

Ensuite nous protégeons les murs et calfeutrons minutieusement les menuiseries avant la projection de l’isolant au sol. 

 

Pendant la projection nous contrôlons la planéité de l’isolant avec un laser pour tracer des repères qui nous serviront de guide au ponçage. Nous prélevons quelques échantillons qui nous permettent de contrôler la qualité de la mousse et plus particulièrement la masse volumique qui doit être comprise entre 35Kg/m3 et 45Kg/m3.

 

L’unité de production est contrôlée chaque mois pour garantir la constance du produit.  

 

Une fois la projection terminée nous procédons à un ponçage minutieux pour que la planéité soit parfaite.

 

Enfin nous balayons l’ensemble du chantier pour pouvoir poser le polyane qui sera prêt à recevoir les serpentins du sol chauffant et la chape. 

 

Cette technique est la même sur les planchers bois, en rénovation cela permet de ne pas apporter trop de poids et d’améliorer l’isolation phonique.

Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.